Des logiciels open source
May 19, 2011
La première fois que j'ai entendu parler de logiciels propriétaires pour les professionnels fut quand on me proposa de remplacer BEA Weblogic par Apache Tomcat.

Voici ma première réflexion :
"Quoi ? Remplacer le logiciel actuel par un logiciel gratuit ? Ce n'est pas sérieux. Mais qui va m'aider quand j'aurais un bug ?"

Ce à quoi on me répondit : "Les développeurs travaillent tous les jours avec Tomcat. Les tests sur Weblogic ne se font que dans un 2e temps ? Ces tests n'apportent rien au produit, ils ne sont là que pour vérifier une certaine compatibilité. "
A l'époque, force fut de constater que j'avais là un produit plus performant et gratuit alors que ma solution du moment me coûtait les yeux de la tête.


Dès lors, je me suis intéressé à cette nouvelle manière d'aborder le monde du logiciel. L'exercice est difficile mais voici comment je peux le résumer :

Tout d'abord, le travail de réflexion autour des logiciels open source ou des logiciels libres est un travail conséquent, fait par des esprits brillants et qui a pris plusieurs années pour murir. Si vous souhaitez en savoir plus, je vous conseille :
Le logiciel open source se définit par le respect de quatre libertés fondamentales :
  • Exécuter le programme,
  • Étudier le programme et l’adapter selon son besoin (ce qui implique l’accès au code source),
  • Redistribuer le programme pour aider son prochain,
  • Améliorer le programme et distribuer ces améliorations au public (ce qui de même implique le libre l’accès aux sources).
La licence GNU/GPL est utilisé par 70% des programmes open sources et se caractérise principalement par son article 2, qui énonce le droit de modifier et de redistribuer à la condition que ce soit sous la même licence GPL. C’est ce que certains appellent le caractère viral de la licence : elle se communique aux travaux dérivés.


Il s'agit d'une nouvelle culture, de nouvelles méthodes de travail, d'une nouvelle gouvernance. Aujourd'hui, l'alternative proposée par les logiciels open sources est considérée très sérieusement par les entreprises. Je vous conseille le rapport du Cigref.


Pour terminer, je dirais un mot sur les éditeurs de logiciels open source comme LinObject. "Qui va m'aider quand j'aurais un bug ?" Mais aussi: "Face à l'évolution des technologies et des besoins, comment ce logiciel open source va-t-il évoluer dans le temps ?" Mais aussi "Si tout le monde peut le modifier, qui va assurer une cohérence entre tous ces développements spécifiques ?".

C'est pour apporter des solutions à toutes ces questions que les entreprises qui font du business et qui vont utiliser des logiciels open source accepteront de rémunérer et faire vivre les sociétés éditrices.
VIDEO
BLOG
Download Microsoft Office/Outlook connectors for OpenPLM
Offer a PLM solution which can be connected easily with ...
OpenPLM 2.0 "Kourou" is out !
Our every day concern is to develop a PLM system ...
Suscribe to OpenPLM Professional Network
We are very pleased to announce the creation of OpenPLM ...
23/09►27/09/2013-Formation exclusivement réservée aux intégrateurs d' OpenPLM
Chaque jour, de plus en plus de personnes s'inscrive à ...
September 23 ► 27, 2013 - Training exclusively dedicated to OpenPLM integrators
Everyday, more and more people subscribe to our community and ...